Cercle Généalogique de la Manche

 

RAPPORT MORAL et D’ACTIVITES

lors de l'assemblée générale

du 16 novembre 2002

(photos)

 

 

Nombre d’adhérents

Le nombre d’adhérents ne cesse de progresser, de 137 adh. en 1991, le Cercle est passé à 293 en 1997. Il a de nouveau pratiquement doublé, mais cette fois en 4 ans : de 472 adh. en 1999, on en enregistre 889 à fin août de cette année.

A noter que l’effectif s’est accru de 121 personnes cette année.

31.08.2001 : 768 adh.

31.08.2002 : 889 adh. Þ + 121 personnes, soit + 15,76 %

- répartition géographique des adhérents

Manche  300 33,8%

Autres Départements 559 62,8%

Dom-Tom/Etranger 30 3, 4%

Total 889

Le fait qu’un tiers seulement des adhérents habite le département est une faiblesse, mais le schéma est pratiquement le même pour toutes les associations généalogiques.

- répartition hommes / femmes

Femmes 354 39,8%

Hommes 535 60,2%

Bien que cette augmentation constante du nombre d’adhérents pose quelques petits problèmes, en particulier de gestion, elle constitue un point très positif qui prouve le dynamisme de l’association.

Cette augmentation, surtout sensible depuis quatre ans, correspond à la mise en place de nouveaux services, services favorisant les échanges qui constituent l’un des buts du CG50.

Les nouveautés de cet exercice

Þ Convention avec les AD

C’est dans l’esprit de faciliter les échanges que le Cercle a, le 25 mars 2002, signé avec les AD une Convention de mise à disposition des répertoires du CG 50 aux adhérents du Cercle et à ceux de l’Union Normande, l’UCGHN.

La Présidente a remercié M. DESIRE Dit GOSSET, directeur des Archives Départementales d’avoir facilité cette opération.

Depuis le 1er avril dernier, les répertoires sont consultables aux jours et heures d’ouverture des AD sur présentation de la carte d’adhérent à jour de cotisation. La mise à disposition est effectuée par le personnel des Archives que Mme PERROT a remercié pour leur coopération.

C’est le même service que celui offert au SHM, à Cherbourg.

Les débuts sont encourageants puisque la demande croît sans cesse :

. SHM où ce service existe depuis le 1er janvier 1999, soit 3 ans ½ Þ Plus de 500 consultations par mois

. AD où ce service n’existe que depuis 7 mois, le 1er avril 2002 Þ on dépasse déjà les 200 consultations/mois.

Il est à noter une constante pour les deux sites : les mois les plus creux sont juillet/août ainsi que les petites vacances scolaires

Þ L’autre nouveauté concerne les dispenses de mariage

Les dispenses de mariage sont une source précieuse pour le généalogiste. Un nouveau service a donc vu le jour en décembre 2001 : la mise à disposition (tant sur l’espace adhérents que sous forme de répertoire) des dispenses rencontrées par les adhérents au fur et à mesure de leurs recherches.

Ce sont les adhérents, qui font vivre ce service, grâce à la coordination de Philippe HUBERT et au lien créé avec son site. Plus de 600 dispenses sont disponibles à ce jour.

Les Relevés

Le nombre des relevés mis à disposition est également en constante augmentation :

31.08.2001 : 461 répertoires en bibliothèque

31.08.2002 : 669 "  "  "  "  + 208 en un an

A ce jour, sur les 733 anciennes paroisses et communes actuelles du département de la Manche, le CG50 dispose de 718 relevés ; 96 sont en cours. Le dépouillement du centre de la Manche progresse, mais le Sud reste encore bien faible

Mme PERROT a rappelé que même si les relevés ne constituent qu’une aide à la recherche, car il est évident qu’on ne peut établir sa généalogie rien qu’avec des relevés, la qualité doit toujours être présente à l’esprit de ceux qui les effectuent. En effet, si les erreurs de lecture sont humaines, il convient de posséder de bonnes notions de paléographie avant de s’engager dans un relevé du 17è siècle et même du 18è.

La Présidente a remercié toutes les personnes qui participent à ce travail gigantesque : ceux qui effectuent les relevés, ceux qui les saisissent et également ceux qui acceptent de donner de leur temps pour effectuer les photocopies à partir des lecteurs de microfilms.

C’est une nouveauté qui a vu le jour cette année. Grâce à l’avenant à la Convention signée avec les AD, il est désormais possible d’effectuer gratuitement les photocopies à partir des lecteurs de microfilms afin d’effectuer tranquillement le relevé. En contrepartie, le CG 50 s’engage à donner aux AD un exemplaire détaillé des relevés effectués grâce à la convention.

Trois personnes relais : Roger LECUYER, Hélène GOSSELIN et Maryvonne AUMONT-PRIGENT sont à la disposition des adhérents pour les accueillir et leur remettre le papier nécessaire, une fois la demande acceptée et signée.

Elle les a remerciés pour leur dévouement.

35 relevés ont été réalisés ou sont en cours de réalisation grâce à ce nouveau service.

 

 

L’espace adhérents

Cet espace géré par Jean-Louis COSNEFROY a bien progressé depuis sa création en juin 2001. En effet, au 31 août 2002 :

101 488 baptêmes étaient mis en ligne 116.746 à ce jour
66 157 mariages  étaient mis en ligne  83.664 à ce jour
55 270 décès étaient mis en ligne  66.288  à ce jour 

Cette progression d’utilisation des divers services offerts est très significative. En un an, le nombre d’actes disponibles a triplé et le nombre de personnes accréditées a quasiment doublé : 554 au 31 août, soit 62,3% du nombre total d’adhérents.

Ce bilan positif est en corrélation directe avec l’augmentation du nombre d’adhérents.

Cet exercice a vu apparaître quelques nouveautés dont voici les principales :

- Octobre 2001 Mise en place de la rubrique " données personnelles "
- Mai 2002 Commande en ligne de répertoires
- Septembre 2002 Révision du décompte des points détail
- Novembre 2002 Cartographie des résultats de recherche

Le bulletin d’échanges

Le bulletin d’échanges a deux ans d’existence. Depuis mars 2002, il est devenu la passerelle entre les adhérents connectés et ceux qui ne le sont pas encore (ou qui ne le seront jamais).

En effet, le bulletin, créé à l’origine pour favoriser les échanges entre les adhérents non internautes, est désormais diffusé, en plus, sur le forum d’échanges : outre les 125 abonnés à l’édition papier, les 230 adhérents abonnés de la liste de diffusion le reçoivent tous les mois.

Là aussi, les résultats sont positifs et les échanges fructueux.

La rencontre de Torigni

Cette rencontre manchoise 2002 s’est déroulée de façon parfaite. Succès indéniable tant par la qualité des prestations offertes que par le nombre de visiteurs : près de 450 visiteurs pour la journée.

A noter le succès de l’exposition du Fonds Potier exposé pour la première fois par les Archives départementales ; les documents présentés ont fort intéressé les généalogistes, mais aussi les Torignais. Mme PERROT a remercié M. DESIRE Dit GOSSET et ses collaborateurs.

La plate-forme informatique n’a pas désempli : 1100 recherches pour cette seule journée, soit à peu près l’équivalent d’une semaine de consultations sur Internet.

La Présidente a annoncé deux rendez-vous :

- La rencontre 2003 se déroulera à Gréville, au Clos Millet, le 13 septembre, sous la férule de Gérard LECOEUR

- La rencontre 2004 aura lieu à l’éco-musée de la Sélune, dans le canton de Sourdeval, toujours en septembre, à l’initiative de M. MULOT.

IV. PERSPECTIVES

Outre ces perspectives d’échanges entre les adhérents, le CG 50 va centrer l’année 2003 sur deux projets.

Tout d’abord :

Le développement des contacts et des liens avec des associations qui le souhaitent

Þ Ainsi, avec la section généalogie de l’Union des Arts de Sartilly, en échange de l’appui logistique du CG50, M. GRAUSS représentant cette association va débuter avec son équipe le dépouillement du canton de Sartilly

Þ De même, avec une association en cours de formation qui travaille sur Néhou. Elle a pour objectif de recueillir, recenser et communiquer toutes les informations relatives à l’ancienne baronnie de Néhou, avec le soutien logistique du CG 50 qui bénéficiera des travaux de l’association.

Le prochain rendez-vous est fixé au 14 décembre 2002 pour faire connaître cette association au public par le moyen d’une conférence de presse.

Ensuite :

Le développement des actions d’initiation et de perfectionnement à la généalogie

La Présidente a rappelé que l’adresse postale avait changé : BP 1 - 50470 LA GLACERIE, le siège social demeurant aux AD.

Ce changement précède l’installation du Cercle dans des locaux de l’ancienne Glacerie de Tourlaville qui est prévue, si le calendrier des travaux est respecté, pour le 2è semestre 2003. Il s’agit d’un partenariat avec la mairie de La Glacerie qui souhaite développer ses actions culturelles.

Par le nombre de ses adhérents le CG 50 est la première association culturelle de la Manche.

Un local sera donc dédié au CG 50, ce qui permettra de mettre en place des actions d’initiation et de formation. Parallèlement, le CG50 organisera périodiquement des conférences.

Malgré quelques petites faiblesses qui proviennent essentiellement du fait que 2/3 des adhérents sont éloignés, le bilan moral et d’activités présente cependant de nombreux aspects positifs dont l’évolution constante des services proposés qui induit une évolution régulière du nombre d’adhérents.

Mme PERROT a terminé en remerciant les adhérents et les administrateurs qui participent au dynamisme que beaucoup nous envient.

Le rapport moral, soumis aux voix, a été adopté à l’unanimité.